J'ai testé : un atelier théâtre sur la confiance en soi !

J'ai testé l'atelier théâtre Instant Présent qui s'adresse aux personnes (en activité ou non) qui sont en recherche d'un emploi. La thématique de cet atelier était "Cultiver la confiance et l'estime de soi pour retrouver un emploi". Je vous avoue que l'intitulé m'a laissé dubitative mais en même temps il a éveillé ma curiosité. Dubitative, parce que je ne comprenais pas le lien entre le théâtre et la confiance en soi. J'ai donc décidé d'y assister, avant tout par curiosité puis pour rencontrer d'autres personnes et m'essayer au théâtre !


L'atelier nous invite à réaliser des exercices de mise en scène théâtrale et des jeux de rôle. 

Ce jour-là, on était plus d'une cinquantaine ! Victime de son succès, cet atelier voit son nombre de participants s'accroître à chaque nouvelle séance. Pendant deux heures, nous avons donc réalisé plusieurs mini-exercices d'improvisation en solitaire et en binôme déconcertants et ludiques. L'objectif était de réveiller notre spontanéité, notre imagination et sens de la répartie et surtout de développer notre confiance en l'autre, cet inconnu avec lequel on doit composer le temps d'un instant. Il y a un exercice que j'ai particulièrement apprécié ! Il s'agissait d'un exercice en duo (plutôt un duel) où il fallait mettre en œuvre son sens de la conviction pour avoir le dernier mot. Pour simplifier, c'était un peu le jeu suivant : celui qui lâche l'affaire en premier a perdu ! Mais l'exercice était plus ou moins difficile étant donné qu'on ne pouvait dire qu'une seule et même phrase. Vous avez déjà essayé d'avoir le dernier mot en répétant toujours les mêmes arguments ?! Par conséquent, on doit faire appel à sa voix, sa posture, son regard pour faire face à l'autre et être tenace.


Mais vous allez me dire quel est le lien avec la confiance ? Et avec la recherche d'emploi ? 

Faire des jeux de rôle permet de comprendre comment on se comporte lorsque l'on est en interaction avec l'autre.

Je pense que le théâtre est paradoxalement un très bon outil pour se révéler, se découvrir tel que l'on est réellement car on fait appel à nos émotions, notre intérieur. La mise en scène permet de comprendre comment on se positionne par rapport à l'autre, comment on communique et interagit avec l'autre. On identifie, grâce notamment à l'animateur de l'atelier, ses propres tics de langage, ses mauvaises postures, ses regards fuyants que l'on peut modifier grâce à la répétition de tous ces jeux de rôle.
Puis on analyse ses peurs, ses craintes et on tente de les combattre en se laissant guider par l'autre, en lâchant prise totalement.
La recherche d'emploi c'est la rencontre de l'autre qui est chargé de recrutement, responsable opérationnel, ou dirigeant. Plus qu'une recherche d'emploi, il s'agit finalement d'une recherche de relation, de coopération, d'entente émotionnelle. Et pour que cette relation s'installe et perdure, la confiance est essentielle.

Pour conclure, je dirais que l'atelier porte finalement bien son nom, j'ai pu grâce aux différents exercices profiter de l'instant présent et comprendre ce qui se joue vraiment avec moi-même et avec les autres. J'ai ressenti une bonne énergie, je me suis étrangement bien sentie parmi tous ces inconnus. Je n'avais qu'une envie, celle de prolonger cet instant présent ! Je vous invite également à le faire ! ^^

Informations :
Atelier Instant Présent "Cultiver la confiance et l'estime de soi" soutenu par le Conseil Régional, le Fonds Social Européen et la Cité des métiers
Animé par Gérard Gallego (formateur et metteur en scène)
Inscription et participation gratuite
Site : http://theatreinstantpresent.org/theatre-cite-des-metiers/


Articles recommandés

2 commentaires :

  1. ah c'est cool comme idée !
    50 c'est beaucoup par contre ... ils vous ont divisé en groupes ?
    c'était quoi le profil des participants ?
    tu as pris des contacts ou ça ne s'y prêtait pas ?

    RépondreSupprimer
  2. Oui on était nombreux. Et non il n'y a pas eu de division dans le groupe, juste de temps en temps des exercices en duo ou trio.
    Il y avait de tout : des hommes, des femmes, des actifs et inactifs mais surtout des 30-45 ans. Il y avait beaucoup de personnes qui travaillaient dans le social ou l'animation.
    Je n'ai pu prendre de contacts parce que l'atelier s'est terminé assez tard.

    RépondreSupprimer