Amour VS Emploi : qui gagne ?

 

Nous sommes tous à la recherche du bonheur ! Qui dit bonheur dit belle maison, emploi épanouissant, conjoint(e) sincère... Mais vous l'avez sûrement remarqué, il est plus difficile aujourd'hui de trouver un emploi qui répond à nos attentes et nous apporte une stabilité financière, parce que le marché n'est pas en très bonne santé et que la concurrence est accrue. Il en est de même pour l'Amour : plus de 40 % des foyers français étaient célibataires en 2012, selon une enquête de l'agence Acxiom, spécialisée en études marketing. Voyant les difficultés croissantes à trouver un partenaire de vie, des petits malins (entrepreneurs et investisseurs) ont fait de l'Amour un marché comme un autre avec une Offre, une Demande, des prix concurrentiels et la possibilité d'atteindre des chiffres d'affaires de plusieurs centaines de millions d'euros.
Les NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication) ont participé à cet établissement du marché de l'Amour, tout comme le marché de l'Emploi. En effet, elles ont permis aux chercheurs, sur les deux types de marché, de faire des rencontres multiples, personnalisées, en un temps record.

Parce que la recherche d'Emploi s'apparente à la recherche de l'Amour, je me suis donc demandé : Est-il plus facile, en 2016, de trouver l'Amour ou l'Emploi sur Internet ? A t-on plus de chances de trouver l'un par rapport à l'autre ?

Le match reposera sur 4 critères : le choix (variété des sites), le prix, le matching (correspondance avec les critères recherchés) et la rencontre. Bien évidemment, la sélection des critères n'engage que moi !


1er round : Le choix

Amour : On assiste à une démocratisation du marché de l'Amour puisqu'il existe plus de 1400 sites de rencontres en ligne. Les canaux sont multiples : site de rencontre classique (Meetic, AdopteUnMec), agences matrimoniales en ligne, réseaux sociaux (Badoo) et applications mobiles (Tinder). Les géants Meetic et Adopte Un Mec rassemblent à eux deux plus de 2 millions d'inscrits.

Emploi : Pas de chiffres précis sur le nombre de sites existants mais ce que l'on peut dire c'est qu'il y a du choix ! Il existe une variété de sites où l'on peut consulter des offres d'emploi tels que les sites de structures publiques ou associatives (Pole Emploi, APEC), les job boards (Cadremploi, MeteoJob), les réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Viadeo), les sites de cabinet de recrutement (Page Personnel), les sites institutionnels des entreprises. S'ajoutent à cette liste, le site de recherche Indeed, le site de petite annonce Le Bon coin ainsi que les applications mobiles (Kudoz). APEC, Cadremploi et RegionsJob comptabilisent à eux seuls 4,1 millions de visiteurs uniques* par mois !

Amour 0 - Emploi 1 

2ème round : Le prix

Amour : Il faut souscrire à un abonnement payant (en moyenne entre 1 et 12 mois) pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des sites de rencontre. Les prix s'échelonnent entre 7 € et 60 € par mois et sont dégressifs en fonction de la durée de l'abonnement. Néanmoins, du fait d'une discrimination de genre assumée, les sites de rencontre peuvent être totalement gratuits pour les femmes, c'est le cas pour Adopte un mec, Easyflirt et Gleeden. En fonction des sites, l'inscription en ligne, la recherche de profils et parfois la possibilité d'envoyer des messages restent des fonctionnalités gratuites.
Les réseaux sociaux comme Badoo ont l'avantage d'être gratuits avec une possibilité de payer certaines fonctionnalités sans souscrire à un abonnement dans la durée. Quant aux agences matrimoniales 2.0, elles se sont alignées sur les prix des sites de rencontre pour se démarquer des agences matrimoniales classiques très coûteuses.

Emploi : Comme vous le savez, les différents sites emploi et réseaux sociaux professionnels sont totalement gratuits pour les chercheurs d'emploi. Ils peuvent déposer leur CV, consulter les offres d'emploi, postuler en ligne et parfois obtenir les coordonnées des recruteurs sans débourser le moindre centime. Seuls les recruteurs doivent payer pour diffuser des offres d'emploi. Ils peuvent toutefois communiquer gratuitement sur leurs besoins de recrutement via le site de Letudiant et les réseaux sociaux tels que Linkedin et Viadeo.

Amour 0 - Emploi 2

3ème round : Le matching

Amour : Les sites de rencontre permettent aux utilisateurs de cibler au mieux leur recherche grâce aux multiples critères de sélection : âge, profession, lieu d'habitation, centres d'intérêts, orientation sexuelle, religion ou encore statut social et origine ethnique (Afro Introductions, Mektoube). Certains sites de rencontre se sont créés sur le principe du matching par affinités et ont su bâtir leur réputation auprès d'individus de plus en plus exigeants. Le site eDarling est le leader en France des sites par affinités : pour s'inscrire, les utilisateurs doivent répondre à un test psychologique complet qui s'inspire du Big Five, permettant ainsi au site de proposer des profils sur-mesure. Avec Attractive World, vous pouvez rencontrer des personnes d'un milieu aisé (CSP+, cadres dirigeants et chefs d'entreprise) et ce sont les membres qui votent pour vous et décident de votre entrée.

Emploi : Les sites d'emploi offrent la possibilité aux chercheurs de sélectionner des offres sur des critères classiques : nature du contrat, lieu de travail, secteur d'entreprise, niveau d'expérience etc. De plus en plus de sites proposent aux candidats et aux entreprises d'intégrer des critères de personnalité dans leur sélection. Monkey Tie est l'exemple le plus probant : il offre un matching affinitaire poussé où l'on peut renseigner plus de 550 traits de caractère. Le recrutement affinitaire, sur le même principe que la rencontre amoureuse, se développe mais attention aux dérives discriminatoires ! La loi française est claire : aucune personne ne peut être écartée d'une procédure de recrutement en raison de son âge, son origine, son sexe, sa religion ou son orientation sexuelle (art. L1132-1 Code du travail). Le matching affinitaire a donc ses limites sur le marché de l'Emploi.

Amour 1 - Emploi 2 


Dernier round : la rencontre

Amour : Il n'y a pas de statistiques précises mais les témoignages laissent entendre que la prise de contact est très rapide et que les premiers rendez-vous se fixent en moyenne entre 1 et 2 semaines. En un clic, les chercheurs peuvent discuter avec de multiples personnes via la messagerie et le tchat sur les sites de rencontre. Par ailleurs, ces utilisateurs peuvent librement échanger leurs coordonnées (avec précaution) et donc discuter de vive voix et se rencontrer en face à face. On le sait bien, la rencontre physique est une étape indispensable : elle permet de faire le point sur les attentes de chacun et de mieux percevoir la personnalité de l'autre.

Emploi : Les délais entre la candidature en ligne, le premier contact téléphonique et la rencontre sont extrêmement variables. Pour avoir un premier contact avec un recruteur, cela peut prendre 2 jours comme 3 semaines. Tout dépend du type d'entreprise (grand Groupe, start-up), des métiers recherchés (fonctions support, techniques) et de la culture d'entreprise. Plus il y a d'intermédiaires (chargés de sourcing, consultants en recrutement), plus le processus de recrutement sera long et plus la rencontre sera retardée. Selon une enquête de Keljob, la majorité des processus de recrutement se déroule sur 2 à 5 semaines et 15% des recruteurs déploient des processus de recrutement qui durent plus de 10 semaines !
Par contre, il s'avère toujours difficile de rentrer en contact direct avec le recruteur en raison de la méfiance de ce dernier à laisser ses coordonnées personnelles.

Amour 2 - Emploi 2


Verdict : Match nul entre l'Amour et l'Emploi. 
Sur Internet, vous avez autant de chances de trouver un partenaire sur les sites de rencontre que de trouver un emploi par le biais des sites et job boards dédiés. Certes, le site emploi reste le 1er outil de recrutement utilisé par les recruteurs mais une enquête de plusieurs années du Centre d'Etudes de l'Emploi a démontré que moins de 7% des salariés ont trouvé leur emploi actuel grâce à une annonce en ligne. Au final, Amour comme Emploi, on n'est pas sorti de l'auberge !

* Connexion non dupliquée et comptabilisée une seule fois à partir de l'adresse IP

Sources :
http://www.datingland.fr/comparatif-sites-rencontre.html
http://fr.slideshare.net/Guide-Sites-Rencontres-fr/rencontre-en-ligne-2015-a-roule-en-france-54688570
http://exclusiverh.com/articles/site-emploi-generaliste/le-classement-des-sites-emploi-en-decembre-2014.htm
http://groupe.regionsjob.com/societe/actualites/FilInfo/27536/Grande-enquete-2015-sur-les-methodes-de-recrutement.aspx
http://www.cee-recherche.fr/publications/document-de-travail/trouver-du-travail-par-annonce-une-porte-etroite-exploitation-de-lenquete-emploi-2003-2012


Articles recommandés

Aucun commentaire :