Vous n'avez pas d'expérience : que cache cette excuse de recruteur ?


RH qui vous veut du bien - pas d'expérience : excuse de recruteur !



Cette phrase a toujours été un mystère...

Sérieusement, qu'est-ce qui se cache derrière cette chanson qui tourne en boucle chez les recruteurs :


Vous n'avez pas d'expérience


Ben oui c'est important de savoir surtout quand le recruteur (ou DG) a :
Vu votre CV
Vous a appelé pour un pré-entretien téléphonique
Vous a fait passer toute une batterie de tests de personnalité
Vous a reçu en entretien pendant 1 heure voire 2 !

Et qu'au final la sentence tombe...


Recruteur sympa : "Vous n'avez pas assez d'expérience. Nous avons préféré recruter une personne ayant 5 ans d'expérience. Merci pour le moment et bonne continuation !"


Là je me mets à votre place et j'hésite entre :
Acheter une corde pour faire joujou avec ma tête
Acheter un fusil à pompe et faire joujou avec les têtes des autres personnes
Ou crier mon ras-le-bol sur LinkedIn - Ah merde, le recruteur est dans mon réseau - 

Dur dur de choisir...

Plus sérieusement, j'ai décidé de vous dire ce que les recruteurs n'osent pas vous dire. Il est temps d'être 100% honnête avec vous. Parce que oui les fausses excuses, ça lasse. Je suis une ex-recruteuse mais également une ex-chercheuse d'emploi qui n'oublie pas cette expérience inconfortable.

Je serai cette RH qui vous veut du bien ! 
Laissez-moi vous expliquer pourquoi le "Vous n'avez pas d'expérience" est un pur mensonge
La vraie réponse est ailleurs...





Raison n°1

Vous n'avez pas été convaincant(e)





En réalité, vous n'avez pas réussi à convaincre le recruteur. L'entretien de recrutement est comme un RDV commercial. C'est comme ça que le recruteur voit les choses. Il attend de vous des arguments, des preuves, des démonstrations, des résultats qui prouvent que vous souhaitez franchement bosser dans son entreprise.
Le recruteur veut entendre des arguments qui :

  • Montrent que vous avez les compétences pour occuper le poste 
  • Montrent que vous saurez vous adapter à cet environnement de travail
  • Donnent envie de vous recruter VOUS et pas un(e) autre candidat(e)
  • Justifient le salaire demandé

Si vous n'êtes pas retenu(e), c'est qu'en réalité, vous avez manqué d'arguments pour expliquer ces 4 points.

Le manque d'expérience est toujours une excuse. Être débutant n'empêche pas de trouver un job. La preuve, des jeunes diplômés trouvent un emploi très vite. Des professionnels en reconversion aussi. Nous avons tous commencé sans expérience. Alors comment ces personnes ont-elles fait ? Elles ont bossé à fond leur argumentaire. Elles ont mis en avant leurs soft skills et leurs atouts. Elles ont démontré la valeur qu'elles apporteront à l'entreprise. Elles ont peaufiné leur discours pour qu'il devienne solide comme un roc.


RH qui vous veut du bien - pas d'expérience : excuse de recruteur !
" Comme un roc, ensemble comme un roc, tous unis comme un roc ! " Nâdiya sort de ce corps putain !


La question à se poser est donc : qu'en est-il de vous ? Avez-vous eu cet argumentaire en béton face au recruteur ? Avez-vous vanté toutes vos qualités ?



Le débutant doit être plus convaincant que l'expérimenté


C'est paradoxal mais en fait non. L'expérience c'est comme le permis. Peu importe qu'il soit compétent ou non, le professionnel expérimenté aura plus facilement le job, parce qu'il comptabilise plusieurs années d'expérience au compteur. Il n'aura pas grand chose à prouver.

C'est tout le contraire pour le débutant. N'ayant pas encore son permis, il doit démontrer par A + B jusqu'à Z qu'il est aussi compétent qu'un expérimenté.

Avez-vous pensé à créer votre identité pro ? Pensez-y parce que vous deviendrez plus convaincant. Pourquoi ?
Parce que vous analysez votre histoire pro, vous vous penchez sur vos réussites, vos atouts.
Parce que vous racontez votre parcours pro de manière plus percutante.
Parce que vous ne faites plus de blabla et démontrez concrètement vos compétences.
Parce que vous montrez votre personnalité et gagnez en visibilité sur les réseaux sociaux professionnels.

Parce que vous connaissez mieux votre histoire pro et apprenez à la marketer, vous devenez plus convaincant avec les recruteurs. Aujourd'hui, j'aide les chercheurs d'emploi et entrepreneurs à créer leur propre identité pro. Et j'observe un véritable avant et après.
 
Une autre question me vient en tête : avez-vous laissé tomber ces 4 expressions qui n'apportent rien à votre candidature ? Les recruteurs font très attention à ça.






Raison n°2

Vous manquez de confiance en vous





Vous n'avez pas d'expérience est une façon polie - ou hypocrite - de vous dire "vous n'avez pas assez confiance en vous". Je comprends cette raison : dites-moi sincèrement, comment une personne peut vous faire confiance si vous-même n'avez pas confiance en vous ?


Manquer de confiance face à un recruteur peut s'exprimer de multiples façons :

  • Méconnaître ses forces et qualités
  • Minimiser ce que vous apporterez à l'entreprise
  • Annoncer un salaire trop bas
  • Dire tout le temps "NOUS avons fait" et oublier de dire "J'AI fait"
  • Hésiter à chaque début de phrase
  • Fuir le regard de votre interlocuteur...

Toutes ces choses révèlent votre manque de confiance en vous. C'est normal de douter, de ne pas être sûr(e) à 100% de vous sur telle compétence, mais vous ne devez pas le montrer au recruteur !

Personne ne recrute les gens qui se remettent en question toutes les 2 minutes.
Personne ne recrute les gens qui se sentent nuls.
Personne ne recrute les gens qui ont une faible estime d'eux.



RH qui vous veut du bien - pas d'expérience : excuse de recruteur !
Pas besoin de prononcer un mot, le charisme parle pour moi.



Fake it till you make it !


Le manque de confiance vous habite, il va falloir tricher et montrer l'opposé. Muscler sa confiance en soi est un travail de longue haleine. Ça ne viendra pas en 3 semaines en lisant plein de bouquins sur le développement personnel. En revanche, vous pouvez dès demain améliorer cette chose : votre posture. Une posture charismatique inspire confiance. LES gens charismatiques inspirent confiance.
Penchez-vous sur cette chouette vidéo de Yann Piette, spécialiste des relations humaines, 6 clés pour devenir charismatique et fascinant comme Thomas Shelby.
L'idée n'est pas de devenir quelqu'un d'autre non ! Mais plutôt de voir comment avec votre voix, votre langage corporel et votre attitude, vous pouvez gagner en charisme et inspirer confiance auprès du recruteur !




Raison n°3

Vous n'avez pas la gueule de l'entreprise





Pas besoin de tourner autour du pot, le recruteur ne vous voit pas travailler au sein de l'entreprise. Non pas à cause de votre manque d'expérience comme il veut vous le faire croire. Mais à cause de votre physique. Vous n'avez pas la gueule, ni le physique de la maison.

Trop femme.
Trop noir(e).
Trop arabe.
Trop grosse.
Trop maigre.
Trop gothique.
Trop handicapé(e).
Trop vieux/vieille.
Trop habillé(e) de manière colorée.
Trop de piercings.
Etc.

L'employeur a une image bien précise des salariés qu'il veut embaucher. Votre physique est à des années lumières de ce qu'il imagine. Vous ne rentrez pas dans la case. Aucune loi ne peut empêcher une personne de vous discriminer sur votre physique. Je sais, c'est hyper frustrant car vous n'avez aucune marge de manœuvre pour impacter la décision du recruteur. La meilleure solution ? Boycotter cette entreprise ou l'attaquer en justice - si vous avez des preuves de discrimination - rester digne et passer à une autre candidature.

Vous n'entendrez jamais un recruteur vous dire "vous n'avez pas la gueule de l'entreprise". Or, cette raison apparaît bien plus souvent qu'on ne le pense. Par exemple, avant même l'entretien, un candidat issu de l'immigration (maghrébine ou non clairement identifiée par les employeurs) reçoit 40% de moins de convocations à un entretien d'embauche par rapport à un candidat identifié comme étant "natif" (rapport de l'Institut des Politiques Publiques La discrimination à l'embauche en France : constats et pistes d'action).

Difficile de savoir quand notre physique dérange. Parfois, il y a des indices qui ne mentent pas... Repensez à la façon dont le recruteur a été surpris lorsqu'il a vu votre visage qui n'était pas blanc. Repensez à cette question interdite qu'il vous a posée. Repensez à cette manière subtile de vous faire comprendre que votre look ne passera pas dans son entreprise...


RH qui vous veut du bien - pas d'expérience : excuse de recruteur !
Qu'est-ce que t'as avec mon look ?


Finalement, rien ne sert de se remémorer tout ça. Le recruteur ne veut pas de personnes physiquement comme vous dans son entreprise. Est-ce une si mauvaise chose ?

Avez-vous envie de travailler dans une boîte où l'on n'aime pas les vieux, les asiatiques, les femmes, les... ?




Raison n°4

Je vous ai menti sur l'offre d'emploi !





Le recruteur vous a menti sur toute la ligne. Vous savez, le magnifique poste à pourvoir rapidement en CDI avec de chouettes missions et des déplacements à l'étranger ? Oui celui-là ! Eh bien, il n'existe pas, n'a jamais existé et n'existera jamais. Le recruteur a peut-être créé une fausse offre d'emploi et organisé de faux entretiens de recrutement.

Mais pourquoi ferait-il ça voyons ? Il faut vraiment être c... En fait non. Il suffit que le recruteur soit évalué sur le nombre de candidats rencontrés en entretien par jour pour qu'il ait cette envie saugrenue de vous convier en entretien sans aucun poste à la clef. Il suffit que ce recruteur ait envie de grossir son listing de candidats afin de piocher dedans au cas où le nouvel embauché ne ferait pas l'affaire.
Ces 2 pratiques ne sont pas illégales. Mais ça reste désolant pour vous si vous avez préparé votre discours, réfléchi à une mini stratégie, créé un book professionnel, acheté une nouvelle tenue vestimentaire pour aller à un entretien qui n'en est pas vraiment un.

Il existe pire encore : les entretiens bidons pour tester les professionnels. Certaines entreprises et cabinets de recrutement organisent des entretiens uniquement pour récolter des infos sur leurs concurrents ou pour tester la loyauté des professionnels en poste. Ces choses arrivent-elles souvent ? Aucune idée mais le phénomène existe bel et bien.

Si vous avez été convié(e) à un faux entretien, vous comprendrez donc que le recruteur ne vous dira pas la vérité. Quelle est la meilleure phrase pour évincer les candidats piégés et ne pas éveiller leurs soupçons ? D'après vous ?

"Finalement, vous n'avez pas assez d'expérience".





En conclusion :





"Vous n'avez pas d'expérience" est toujours une excuse de recruteur. Bien sûr qu'il peut vouloir recruter uniquement des profils expérimentés pour un poste de Responsable logistique par exemple. Mais dans ces cas-là, si vous n'avez pas le nombre d'années requis, il mettra votre CV immédiatement de côté.

Sans vous appeler.
Sans vous faire passer des milliers de tests de personnalité.
Sans vous demander des numéros pour des prises de référence.
Sans vous faire déplacer pour un entretien.
Il ne vous fera pas perdre votre temps comme il ne perdra pas le sien.


RH qui vous veut du bien - pas d'expérience : excuse de recruteur !
Le temps c'est de l'argent donc il est précieux.


Maintenant l'ultime question est :
"Que faire si je sais que je n'ai pas été recruté(e) à cause de l'une de ces 4 raisons ?"

Pour les 2 premières raisons :
Bossez votre argumentaire.
Créez-vous une identité pro !
Et cachez votre fucking manque de confiance en vous !

Pour les 2 dernières raisons :
Boycottez cette entreprise
Racontez votre anecdote à tout le monde ! Les gens ont besoin de connaître LA vérité !



Vous pensez à une 5ème raison qui se cache derrière le 
"Vous n'avez pas d'expérience" ? 
Partagez votre réponse en commentaire ! Je suis curieuse de vous lire !








Articles recommandés

Aucun commentaire :