Pourquoi vos CV ne donnent pas envie de vous rencontrer ?



CV ne donne pas envie de vous recruter - RH qui vous veut du bien



Entre le recruteur et le CV, c'est toute une histoire d'amour !
Le recruteur l'apprécie, l'adore, le chérit, l'attend avec impatience. A tel point que c'est la 1ère chose qu'il demande aux candidats lors du process de recrutement.

Recruteur amoureux : "Envoyez-moi votre CV et nous étudierons votre candidature"

Recruteuse passionnée : "Vous avez déjà postulé ? OK, renvoyez-moi votre CV !"

Directrice complètement sous le charme : "Son dossier n'est pas du tout complet, il manque son CV. Tant pis, je passe à une autre personne"

Le CV est l'outil incontournable en recrutement, vous l'avez sûrement remarqué... Chaque chercheur d'emploi doit être prêt à dégainer son CV de sa poche !



C'est bien d'avoir un CV. C'est mieux d'avoir un CV qui donne envie.


Vous êtes beaucoup à confondre le CV avec un document administratif à envoyer à la mairie. Vous construisez votre CV sans chercher à donner envie aux recruteurs de le lire.
Je sais, je sais, vous allez me dire "Qu'est-ce qu'elle dit la dame là ? Je dois donner envie aux recruteurs de me lire ? Comment je fais sérieusement ?". Ben oui, vous devez vous servir du CV pour donner envie aux professionnels de vous lire, de vous contacter ET surtout de vous rencontrer !



Le CV n'est pas une carte d'identité. Le CV est un outil qui sert à vous mettre en valeur.


Le CV permet de transmettre des infos utiles aux professionnels :

  • Votre parcours scolaire
  • Vos diplômes
  • Votre parcours professionnel
  • Vos compétences 
  • Vos missions effectuées en entreprise


Grâce à cet outil, les recruteurs, chefs d'entreprise, managers, directeurs d'école en sauront plus sur vous. C'est cool ! Mais auront-ils envie de vous contacter ? Auront-ils envie de vous rencontrer ?

Un CV qui vous met en valeur pousse le professionnel à passer à l'action : faire un pré-entretien téléphonique, vous convier à un entretien de recrutement, vous inviter à une journée portes ouvertes en entreprise... Le recruteur ou l'opérationnel se bougera les fesses pour entrer en contact avec vous et vous rencontrer. Et là bingo : première mission réussie !

Reprenons la question : est-ce que votre CV donne envie de vous rencontrer ? 90% du temps, la réponse est non. Vous ne cherchez pas à vous mettre en valeur. Vous commettez ces 3 erreurs systématiques ! Peu importe que ça soit le CV numéro 1 de 2012 ou le CV numéro 8 de 2020, vous tombez toujours dans les mêmes pièges...





Erreur n°1

Je mentionne des infos personnelles





"Pourquoi se tirer une balle dans le pied ?"


Encore aujourd'hui, je me pose la question lorsque je découvre les CV des chercheurs d'emploi que j'accompagne. Avant j'étais recruteuse et je me torturais déjà la tête avec cette question : mais pourquoi mentionnent-ils ça ?!

L'injonction à la transparence vous fait faire de drôles de choses. Vous finissez par écrire des infos HYPER personnelles dans votre CV alors que ça n'a rien à voir avec le poste recherché. Ne faites pas genre, vous savez très bien de quoi je parle ! 


Info personnelle n°1 : l'adresse du domicile
Eh oui l'adresse postale complète avec le nom de rue, le code postal, le numéro de bâtiment et tout et tout...

Info personnelle n°2 : l'âge ou la date de naissance
C'est pour recevoir un cadeau d'anniversaire ?

Info personnelle n°3 : le statut marital
Célibataire, marié(e), divorcé(e) et pacsé(e) : j'ai tout vu !

Info personnelle n°4 : la nationalité ou l'origine ethnique
Vous voulez qu'on vous fasse des blagues sur vos origines à l'entretien n'est-ce pas ?

Info personnelle n°5 : le nombre d'enfants
Parfois, je me demande si vous n'avez pas un peu envie de mettre le prénom et l'âge de vos enfants...

Info personnelle n°6 : la maladie ou le handicap
Je comprends l'envie d'être transparent(e). Mais jusqu'où ça doit aller ?



CV ne donne pas envie de vous recruter - RH qui vous veut du bien
Ma maladie, le nombre de médocs ? Cela ne regarde que moi !




Dernièrement, un jeune homme atteint d'une fibromyalgie - une maladie chronique provoquant une grande fatigue et des troubles du sommeil - m'a demandé ceci : comment aborder cette maladie sans faire fuir le recruteur ? Je suis sûre qu'il se demande s'il faut l'indiquer sur le CV ou pas.

Je vous pose deux questions simples :

Est-ce que ces infos donnent envie d'en savoir plus sur vous ?
Est-ce que ces infos donnent envie de vous rencontrer ?

De savoir que vous habitez au 36 rue Pierre et Marie Curie, que vous êtes divorcé(e) avec 5 enfants à charge et une RQTH, qu'est-ce que ça vient faire dans le process de recrutement ? Qu'est-ce ça vient foutre dans la recherche d'emploi en fait ? Faites le parallèle avec la recherche amoureuse : votre CV c'est comme votre profil Meetic qui sera visité par des centaines d'hommes ou de femmes. Est-il nécessaire de mentionner votre adresse ou votre maladie sur votre profil ? Non car on s'en fout !

Vous pensez vraiment que le recruteur se dira "Hum intéressant, j'ai envie d'en savoir plus sur ce/cette candidat(e)" ??! Au contraire, ces infos vont effrayer les professionnels mal intentionnés. Il suffit qu'ils aient des aprioris sur les femmes de 40 ans avec des enfants ou sur les personnes handicapées et hop, votre CV se retrouve à la poubelle. Vous n'avez pas d'expérience, voilà l'excuse qu'ils vous donneront.

Recruteur bienveillant : "Merci mais non merci. Je ne veux pas d'absences à répétition à cause des mioches ou des visites à l'hôpital. Les gens sont recrutés pour travailler bordel !"

Ça sert à quoi de mettre ces infos personnelles sur le CV ? Quel est le rapport avec le travail ? Aucun. Donc pas la peine d'en parler !




Erreur n°2

Je ne parle pas de mes centres d'intérêts





"A quoi bon parler des infos personnelles, nous disais-tu..."


Il y a infos personnelles ET infos personnelles. Saviez-vous que les centres d'intérêts sont très appréciés par les recruteurs et chefs d'entreprise ? Mentionner les centres d'intérêts sur un CV est une aubaine à la fois pour le chercheur d'emploi ET celui qui recrute. 
Le recruteur pourra découvrir encore plus le chercheur. Il pourra lui poser des questions et percevoir encore mieux ses traits de personnalité, ses soft skills. Il pourra même déceler ses mad skills.



Mentionner un atout atypique génère la curiosité chez 75% des recruteurs. Plus de la moitié affirment qu’une expérience inattendue (comme vivre un an Laponie) a déjà eu un impact positif dans leur décision de recrutement. C’est ce qu’on appelle l’effet mad skill. (article Les Echos Start)


Les mad skills... Encore un nouveau mot à la mode pour faire de la com bullshit auprès des candidats ? Peut-être. Mais le fond est vrai : les skills inattendues, les centres d'intérêts créent de la curiosité. Ainsi, le chercheur d'emploi pourra personnaliser sa candidature et éveiller la curiosité du recruteur.

Si je vous dis que je suis fan de Shinrin Yoku et que je le mentionne dans mon CV, vous serez intrigué(e) n'est-ce pas ? Vous aurez envie d'en savoir plus ? La machine à curiosité est mise en marche. Vous aurez donc plus de chances d'obtenir un entretien.

Omettre la rubrique "centres d'intérêts" dans le CV est une bad practice. OK ces infos n'ont rien à voir avec le travail mais elles donnent envie de vous connaître ! Contrairement au statut marital...

Quelqu'un qui est fan de Scrabble.
Quelqu'un qui fait de la voile.
Quelqu'un qui joue de la trompette.
Quelqu'un qui pratique l'Origami...

Ces centres d'intérêts ne sont pas fréquents. Qui se cache derrière ce CV ? Voilà LA question que le recruteur se posera ! Il voudra vous rencontrer pour connaître la réponse.



CV ne donne pas envie de vous recruter - RH qui vous veut du bien
L'Origami c'est tout un art !


La curiosité du recruteur sera là, uniquement si vous mentionnez dans votre CV tout sauf le sempiternel cinéma - lecture - voyages. Une réflexion s'impose : quels sont mes VRAIS centres d'intérêts ?

Mentionner ses centres d'intérêt, ça sert à quelque chose ? Bien sûr que oui ! Le problème actuel du CV est qu'il est construit de manière à mettre en avant ses savoirs et savoir-faire.
Mais qu'en est-il de la personnalité ? Mentionner les centres d'intérêts est un bon moyen de mettre en avant une facette intime de votre personne. C'est aussi l'occasion de mettre en avant vos qualités. Si je pratique l'Origami, il y a de grandes chances que je sois créative. Le recruteur le percevra de cette manière !




Erreur n°3

Je m'écrase comme une petite chose





En France, nous sommes les champions du "je me fais tout petit" ou "je m'écrase". Se mettre en valeur n'est clairement pas notre fort ! Pire nous excellons dans la minimisation constante...

En créant un CV comme vous le faites actuellement :

  • Vous minimisez votre personne
  • Vous dévalorisez votre parcours
  • Vous dépréciez votre potentiel

Vous rendez-vous compte de cela ?  

Bien sûr que non. Vous le faites chaque jour de manière inconsciente car personne ne vous a appris à créer un CV qui vous met en valeur ! Il y a des mauvais recruteurs mais il y a aussi des mauvais candidats.
Je vais vous dire une chose... Vous vous minimisez lorsque vous utilisez ces mots :

Stagiaire
Intérimaire
Étudiant(e)
Apprenti(e)...

Est-ce que le recruteur recherche un stagiaire ou un chargé de marketing ?
Est-ce que la Directrice générale recherche une intérimaire ou une professionnelle spécialisée dans les Achats ? 


Les mots ont un pouvoir : celui de divulguer un message, celui de véhiculer une image. Avec ces mots, vous communiquez le message suivant : "je suis une petite chose". Oui, vous transmettez une image professionnelle pas top : 

  • Celle que vous êtes encore petit(e)
  • Celle que vous avez encore besoin d'apprendre beaucoup avant d'être opérationnel(e)
  • Celle que vous ne pouvez pas vous débrouiller seul(e)
  • Celle que vous n'êtes pas prêt(e) à occuper de manière autonome un poste d'employé(e), de cadre, de responsable.

C'est comme si vous écriviez noir sur blanc je manque de confiance en moi. Dire que l'on a été stagiaire n'apporte aucune valeur. Pire, cela vous rabaisse au statut de "stagiaire qui a fait des photocopies". Savez-vous que des professionnels ont encore cette image en tête ?

Stagiaire, intérimaire, étudiant(e), apprenti(e) ne sont pas des intitulés de poste. Ce sont des infos inutiles qui desservent votre communication à l'écrit comme à l'oral.

Vous êtes étudiant ? Non, vous êtes un designer en devenir !
Vous êtes apprenti(e) ? Non, vous êtes salarié(e) au sein d'une entreprise spécialisée dans le commerce bio.
Vous avez été intérimaire ? Non, vous avez été technicienne de laboratoire pendant 6 mois.

Virez-moi tous ces mots dévalorisants de votre CV ! C'est pour votre bien !


CV ne donne pas envie de vous recruter - RH qui vous veut du bien
Mince, j'ai utilisé ces mots dévalorisants sans m'en rendre compte ! Bref.



Autre constat ! Vous vous minimisez lorsque vous utilisez ces verbes :

Assister
Participer
Contribuer
Aider...

Êtes-vous des serviteurs ou des acteurs ? Comment voulez-vous intéresser un employeur si vous vous présentez comme étant la personne qui assiste ? Il y a des verbes qui vous mettent dans une position "basse", inférieure. Et il y a des verbes qui mettent pleinement en valeur votre potentiel. Ces 4 verbes font partie de la 1ère catégorie. Choisissez la 2ème catégorie :

Mener
Déployer
Animer
Concevoir !


L'idée est de présenter les choses de manière intelligente. Prenons un exemple. Vous avez travaillé avec une Responsable commerciale et l'avez assistée sur une mission de prospection. Posez-vous la question : qu'ai-je fait concrètement sur cette mission de prospection ? Quelles étaient MES missions sur le terrain ?

Celui/celle qui se fait petit écrira dans son CV : 
Assister la responsable commerciale dans ses missions de prospection

Celui/celle qui valorise sa posture et son potentiel écrira dans son CV :
Mener une recherche quotidienne de prospects sur le réseau LinkedIn

La 2ème phrase est plus croustillante, plus pragmatique et plus valorisante !

Alors dans quelle catégorie voulez-vous être à partir de demain ? En tant que chef d'entreprise, je contacterai sans hésiter les professionnels de la 2nde catégorie ! Vous n'êtes pas des petites choses, vous avez compris ?




En conclusion :





Est-ce trop tard ? Mais non ! Il est temps d'apprendre et de rectifier le tir !

Mentionner des infos hyper personnelles, omettre ses centres d'intérêts et se faire petit sont les principales erreurs que j'ai observées dans des centaines de CV de chercheurs d'emploi.

Prenez votre CV, regardez ce que vous avez écrit et posez-vous la question : est-ce que cette info me met en valeur ? Est-ce que ça donne envie au recruteur ou à l'opérationnel de me rencontrer ? 


Je suis prête à parier que d'autres erreurs se cachent dans votre CV. 
Vais-je vous laisser avec votre CV chiant à lire ? Non ! Il existe un truc sur Internet qui vous aidera dès demain à peaufiner votre outil de candidature.

Comment mieux présenter son expérience ?
Faut-il mettre de la couleur ?
Quelles astuces pour que mon CV sorte de la masse ?
Comment mettre en avant ma personnalité dans mon CV ?

Je réponds à ces questions et partage mes astuces dans un programme en ligne. J'ai créé mon premier programme en ligne ! Il s'appelle :




Il vous aide à créer un CV qui vous met en valeur ! Mais il n'y a pas que ça :  
  • Vous saurez créer une photo professionnelle qui attire les recruteurs sur LinkedIn
  • Vous raconterez votre histoire pro de manière à séduire vos interlocuteurs
  • Vous vous sentirez enfin valorisé(e), fier/fière de votre parcours
  • Vous ferez preuve de charisme et marquerez des points en entretien !

Petites infos sur le programme :

Plus de 8h d'enseignements
10 modules
21 vidéos
6 livrets avec des astuces bonus 
7 livrets avec des exercices de mise en pratique
100% de conseils sans langue de bois !

Les inscriptions ferment dimanche 15 Mars 2020 à 23h59.


Il est temps d'être sympa à lire et de provoquer des rencontres non ? 
Devenez des chercheurs d'emploi pas comme les autres et ne cachez plus votre personnalité ! 
C'est l'un de vos atouts, ne l'oubliez pas !


Pour découvrir la page sympa à lire du programme Le Félin :

Cliquez ici


Pour découvrir le contenu du programme et vous inscrire :

Cliquez



Programme en ligne Le Félin - RH qui vous veut du bien








Articles recommandés

Aucun commentaire :