Vous avez trouvé un emploi et des clients grâce à LinkedIn, vous ?



"Cherchez pas, LinkedIn ça sert à rien. Et c'est nul." Voilà le titre initial de l'article. Mais j'ai dû le changer : le cher algorithme de LinkedIn n'a pas apprécié la petite casse-dédi.

Pourtant, je l'aimais bien moi ce titre... Il est à l'image des dernières personnes que j'ai rencontrées...

La sceptique : " Impossible de trouver un emploi sur LinkedIn ! Ni des clients ! "

Le grincheux : " Pfff... Ce réseau social n'sert à rien ! "

Le pessimiste : "Tu as moins de 300 abonnés ? Personne ne te contactera ! "

Vous avez déjà entendu ces phrases peut-être. Ou prononcé ces mots. Si c'est votre cas, vous avez tort. Voilà. Fin de l'article. Pourquoi se faire chier à écrire un article de 2500 mots alors que l'on peut résumer cela en 3 mots : vous avez TORT.
Bon, j'aime écrire et convaincre. Je vais vous expliquer pourquoi vous avez tort. Avec quelques petits arguments argumentés ou pas.
Parce que les idées reçues sur LinkedIn au bout d'un moment ça fait mal au crâne. Bien plus que le bricoleur du dimanche matin...



Idée reçue n°1

Les réseaux sociaux ne servent à RIEN !




Les réseaux sociaux ont tous une utilité. Plusieurs utilités. Sur Facebook, vous pouvez poster des trucs, créer des discussions de groupe, regarder des vidéos, jouer au Scrabble avec des inconnus ou bien retrouver vos amis ou ennemis d'enfance - vous savez ceux qui se moquaient de votre poids ou de votre coupe de cheveux - Ça peut être utile de retrouver ces personnes. Pour vous venger ou vous venger. Au choix.

Avec LinkedIn, même chose, vous pouvez faire un tas de trucs.

- Faire connaissance avec d'autres professionnels
- Trouver des infos croustillantes sur des milliers d'entreprises
- Trouver l'emploi tant attendu depuis des semaines
- Vendre votre produit/service et gagner de nouveaux clients
- Faire votre star et partager toutes vos connaissances (métier, secteur d'activité, nouvelles technologies...)

En réalité, tout dépend de VOTRE objectif. LinkedIn ne sert pas à rien si vous savez ce que vous recherchez. Les personnes qui n'ont pas d'objectif précis sortent toujours le fameux "ça ne sert à rien !". Vous avez le droit de ne pas aimer le principe de LinkedIn, son interface, ses couleurs fades, son univers formel mais ne venez pas dire "LinkedIn c'est nul.". N'en dégoûtez pas les autres !


Cette image n'a pas besoin de légende.


Je vais prendre mon exemple :

- J'ai échangé en face-à-face avec des personnes très connues dans le monde du recrutement et des RH
- J'ai collaboré avec des start-ups spécialisées dans le recrutement
- J'ai animé 2 conférences lors d'évènements destinés à plus de 2000 professionnels
- J'ai aidé plusieurs chercheurs d'emploi et certains ont aujourd'hui retrouvé un emploi

Tout ça grâce à LinkedIn. Au fait si vous vous le demandez, je ne suis pas sponsorisée par LinkedIn. J'ai juste compris l'importance de cet outil et son impact positif sur une recherche d'emploi, sur un business qui stagne.

Comment j'ai fait ? 

RDV à l'idée reçue numéro 2. Ou l'idée reçue numéro 5. Puis revenez à la numéro 2. Bref, faites comme vous le voulez.



Idée reçue n°2

Trouver un emploi sur LinkedIn ? Impossible.




L'impossible n'existe pas pour l'être humain. Ce dernier a réussi à cloner une brebis, transformer un homme en femme, implanter des cœurs artificiels et vous me dites qu'il est impossible de trouver un emploi sur LinkedIn ? Seriously ?! C'mon people !

Bien sûr que vous pouvez trouver un emploi sur LinkedIn puisque c'est fait pour ça. Bien qu'il y ait moins d'utilisateurs que sur Facebook ou Instagram, LinkedIn est le lieu incontournable où 260 millions de professionnels se réunissent. The place to be quoi ! Vous y trouvez plein de têtes avec de jolies étiquettes "Consultant Compliance & Asset Management", "Chargée d'affaires", "Talent Acquisition Specialist", "Entrepreneure", "Développeur Java" etc. Vous avez 10000 informations sur ces professionnels. Au mieux vous connaîtrez les coulisses de leurs entreprises : management sympa ou non, afterworks alcoolisés ou non, outils de travail modernes ou non. Au pire vous découvrirez leur passion pour Macron. Mouais bon. Ça me fait penser au coiffeur qui raconte son dernier RDV galant se terminant en séance sadomasochisme... Mais je ne vous ai rien demandé monsieur. Merde alors !

Sur LinkedIn, vous avez carrément une rubrique dédiée à l'Emploi qui s'appelle "Emploi". Logique. Là, des milliers d'offres d'emploi dans le monde attendent votre petit clic. Vous pouvez préciser vos objectifs professionnels et vous renseigner sur les salaires pratiqués dans votre domaine et secteur d'activité.

Trouver un job sur LinkedIn, c'est normal. Trouver un job SANS postuler ? Ça marche. En réalité, le game se fait en dehors de la rubrique "Emploi"

Tout se joue là où les mots "emploi", "recherche", "postuler", "candidatures" sont absents.
Tout se joue sur votre profil : là où vous êtes censé(e) vous présenter.
Tout se joue sur la page d'accueil : là où vous êtes censé(e) être visible des autres.


Être visible à tout prix ?


Pour trouver un emploi sur LinkedIn - ou globalement sur Internet - la recette est : sortir du lot. Que vous ayez postulé ou non, vous devez vous distinguer des autres. Vous êtes consultant(e) junior ? Je parie que vous avez un BAC+5, des stages effectués dans des grandes entreprises, des compétences propres à votre métier, des savoir-être tels que "autonome", "rigoureux(se)" ou "ponctuel(le)" ? En gros, vous ressemblez aux autres professionnels quoi ! 
Comment voulez-vous que le recruteur, l'opérationnel vous remarque ? Comment voulez-vous être intéressant(e) ? Dans cet univers où tout le monde fait presque les mêmes études...

Tant que vous fonctionnerez comme la majorité sur LinkedIn :
- photo froide
- couleurs passe-partout : bleu, blanc mais pas de rouge 
- jargon hyper technique
- "Diplômé(e) de... passionné(e) de... je recherche... Cordialement"
- pas de commentaires, pas d'articles, pas de vie

En effet, vous ne trouverez pas de job ! N'espérez plus.



Idée reçue n°3

Il faut TOUT faire pour être remarqué(e)



Stop, je vous arrête. Vous avez lu l'idée reçue numéro 2 ? Donc vous avez compris qu'il fallait être présent sur LinkedIn pour que l'outil devienne intéressant. Les fantômes n'obtiendront aucun résultat. Mais les hyper-excités non plus.

Nous avons tous connu un mauvais commercial - business developer, chargé d'affaires, il existe tellement de termes différents pour dire la même chose -. Ce professionnel vous contacte toutes les semaines par mail pour vanter les mérites de son nouveau produit, les bienfaits de son service, les avis des anciens clients etc etc. J'ai beau lui répondre "je ne suis pas intéressée", ce monsieur - pourquoi c'est toujours un monsieur ?! - ne m'écoute pas et me relance jusqu'à fatiguer ! 

Je sais que c'est un méchant robot qui se cache derrière ces mails. Mais pourquoi ne m'enlève-t-il pas de sa liste de diffusion ? 

Sa réponse serait sûrement "au cas où".

Ne soyez pas ce fou sur LinkedIn. 
Ne soyez pas ce robot insistant qui n'en fait qu'à sa tête ! 
Ne soyez pas ce psychopathe qui harcèle sa victime jour et nuit. 
Ne soyez pas cet hyperactif qui saute sur tout ce qui bouge.


LinkedIn n'est visiblement pas fait pour les scarabées hyperactifs.


Vous n'avez pas besoin :
  • d'envoyer 100 demandes de contact par jour
  • de contacter tous les professionnels de l'entreprise que vous visez
  • d'envoyer des messages copiés-collés - ça me fait penser à nos charmantes offres d'emploi - à tous les prospects qui vous intéressent
  • d'écrire un post par jour pour dire que vous êtes en recherche d'emploi
  • de recommander TOUTES les compétences de TOUTES les personnes de votre réseau
Arghh. Non. Sérieusement. Non. C'est chiant pour tout le monde. Vous envoyez une image négative aux membres de LinkedIn : une personne qui n'écoute pas et ne fait pas attention aux autres. Ça c'est nul.



Idée reçue n°4

Compter sur la chance pour que la magie opère !



C'est un peu le pendant de l'idée reçue numéro 1. Je m'explique, si une personne pense que LinkedIn ne sert à rien, elle va faire 0 effort pour se rendre visible sur le site. Si cette personne espère quelque chose de LinkedIn, elle pourra penser que la magie opérera d'elle même. Un recruteur sortira de nulle part pour la contacter même si elle n'est pas active sur le réseau social.

Oui c'est possible. Dans les feuilletons américains du mercredi après-midi. Ou les films d'amour de Noël. Vous préférez quoi ?


Une personne attendant que la chance lui dise bonjour...


La chance existe. Mais il ne faut pas compter sur elle. C'est comme les jours de grève. Les trains de la SNCF peuvent arriver à l'heure. Mais bon ne comptez pas trop sur eux - c'est très facile comme blague je sais -.

Des rencontres, des clients, des entretiens de recrutement, du cash ? Votre plus grand souhait peut se concrétiser en menant une stratégie. Retenez bien ces 3 notions essentielles :

  1. Histoire 
  2. Identité visuelle 
  3. Audace

L'histoire c'est votre récit, votre message. Tous les contenus qui permettent de comprendre votre personnalité, vos compétences, vos valeurs, votre parcours professionnel, vos envies.
L'identité visuelle c'est l'image. Phase non négligeable dans cette société où l'image est omniprésente, à en voler la vedette à l'écrit.
L'audace c'est le passage à l'action. Pas n'importe lequel. Celui qui vous caractérise, vous correspond. Une action que personne n'aurait fait comme vous.

Ces 3 notions sont liées : l'une ne va pas sans l'autre.
Une histoire sans audace, c'est plat. A mourir d'ennui.
De l'audace sans histoire, sans fil conducteur, ça séduit deux secondes. Très court-termiste comme stratégie de séduction.
Une histoire sans identité visuelle, ça ne rassure pas. Un peu comme les profils sans photo sur Meetic.

La principale chose à faire est de s'interroger : Quelle est mon histoire ? Quels messages ai-je envie de communiquer ? Quels visuels me caractérisent bien ? Quelles actions originales pourrais-je faire aujourd'hui ? Que pourrais-je dire de plus que les autres sur LinkedIn ? Vous avez forcément des trucs intéressants à dire.


Sans m'en rendre compte j'ai défini une stratégie autour de ces 3 notions et cela m'a permis de développer un storytelling et une identité professionnelle forte. Si je vous demande Roseline Laloupe en quelques mots ça donne quoi ? A tous les coups, vous allez me dire : RH qui vous veut du bien / créative / RH qui casse les codes du recrutement / LM chiantes / ex-chercheuse d'emploi / pas de langue de bois / conseils aux chercheurs d'emploi / aime le jaune / images fun / bonne capacité d'écriture et d'analyse / elle ose
C'est normal car j'ai utilisé ces différents mots, ces codes pour construire mon identité professionnelle sur LinkedIn et les autres réseaux sociaux. Et ça a plu. J'ai trouvé 1 CDI sans postuler en 2016 grâce à cette stratégie. Eh oui c'est le CEO qui est venu me chercher et me parler d'un poste génial en RH et Communication dans sa boîte - aahh ça fait du bien lorsque les recruteurs/employeurs courent après les candidats -. Ensuite, j'ai eu une proposition d'entretien de recrutement sans postuler en 2018 et l'offre d'emploi n'avait pas encore été publiée. Le meilleur pour la fin : j'ai trouvé 3 clients, 2 particuliers et 1 entreprise, alors que mon entreprise avait 1 mois d'existence. Sans aucun compte Premium. 
Les clients sont venus vers moi car ils ont compris qui j'étais. Ils voulaient absolument travailler avec moi. Et pas quelqu'un d'autre.

LinkedIn sans réflexion ni action, en effet ça ne sert à rien.

Avec une stratégie d'identité professionnelle et de personal branding, LinkedIn maximise vos chances de trouver 1 emploi, de trouver plusieurs clients et de conclure de nouveaux partenariats ! Pourquoi ? Parce que vous montrez vos forces, vos qualités, votre sensibilité, votre singularité au yeux de tous.
Ce n'est pas du fake ! Vous êtes encore sceptique ? Ou curieux ? Vous voulez savoir comment définir VOTRE propre stratégie ? Comment créer votre histoire, votre identité visuelle et développer votre audace sur LinkedIn ? 
Venez à mon prochain atelier et vous saurez comment faire de LinkedIn votre meilleur allié en 2019 !

Atelier #2 Pas de blablaRH
* 23/02/2019 à Paris de 14h à 16h30
*2h30 d'astuces et de best practices
*14 places uniquement
*0% langue de bois 



>>>>>>   Je veux venir !  <<<<<< 
(lien d'inscription à l'atelier)







Articles recommandés

2 commentaires :

  1. Sympa cet article Rose. J'aime bien la photo des scarabées :D
    Je conseille vivement aux gens de participer à ton prochain atelier !! Tu es rayonnante ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie beaucoup Dam ! Je savais que tu allais apprécier cette photo ahah

      Supprimer