Les professionnels doivent-ils vous dire la vérité ?

 
Vérité ou langue de bois de la part des professionnels - RH qui vous veut du bien - Triple Goûteux

 
 

 
Caractère de ce qui est vrai. Adéquation entre la réalité et l'homme qui la pense.


 
Voici une définition de la vérité selon notre cher Larousse. Du côté de la Philosophie, les penseurs se trituraient le cerveau avec cette question : qu'est-ce que la vérité ? Certains philosophes - appartenant au courant Scepticisme - en ont conclu que la vérité est inaccessible. Mais partons du principe que l'on a résolu l'équation. 
 
La vérité est donc la conformité entre ce que je pense, ce que je dis et ce qui se produit.

L'être humain est en quête de vérité partout où il se trouve : en famille, en couple, au boulot... Nous recherchons la vérité pour comprendre le monde dans lequel nous vivons. Nous le faisons aussi pour comprendre les autres avec lesquels nous vivons. Afin de tisser des liens, fonder une union qui nous protège.
 
« Est-ce que tu es fier/fière de tes enfants ? »
« Est-ce que tu m'apprécies encore 20 ans après ? »
« Est-ce que tu m'as déjà trompé(e) ? »

Des questions que nous posons respectivement à notre mère, notre ami(e), notre amoureux(se)... A cela, nous espérons entendre la vérité. Idem en contexte pro.



« Que pensez-vous de ma candidature ? »


Cette quête de vérité est forte, à tel point que nous en faisons une obsession.
Le processus de recrutement est terminé, Jean-Pierre et Fatou n'ont pas été choisis mais ils poursuivent le recruteur en clamant « je veux savoir pourquoi je n'ai pas été choisi(e) ! ». Mais le professionnel peine à donner une réponse vraie.


A mon tour de poser des questions et de rechercher la vérité...

Pourquoi le mensonge est préféré à la vérité ?
Est-ce que les professionnels vous doivent la vérité ? Sont-ils obligés de vous dire la vérité ?




Le recruteur : plus vérité ou mensonge ?






On parle aisément du mensonge du candidat mais très peu du mensonge du recruteur. Une simple requête sur Google "pourquoi les recruteurs mentent ?" me renvoie vers 1000 articles sur les candidats menteurs. Mentir sur son CV, mentir sur son salaire, mentir sur ses diplômes... Le candidat serait-il le seul à mentir dans l'histoire ? Nous aimerions que le recruteur soit un prêtre qui ne ment jamais devant le Tout-Puissant mais nous fantasmons. Le recruteur a aussi une relation particulière avec le mensonge.
 
Il ment avant l'entretien : l'offre d'emploi.
Il ment pendant l'entretien : l'environnement de travail ou le management.
Il ment après l'entretien : le motif de refus de la candidature.
 
Par exemple, il rajoute 1 mission fort intéressante sur l'offre d'emploi alors qu'elle ne pourra s'effectuer avant 2030 - après votre départ quoi -. Il "oublie" de mentionner en entretien le harcèlement effectué par votre potentiel futur manager. Enfin, il prétend que votre candidature n'a pas été retenue parce que vous n'avez pas d'expérience. Hum c'était marqué sur votre CV pourtant...

La vérité manque à l'appel. Le recruteur préfère user de mensonges. Je plaide coupable car j'ai déjà menti à des candidats lorsque j'étais recruteuse. Pourquoi dans certaines situations, le recruteur préfère vous donner le mensonge plutôt que la vérité ?



On ment parce qu'on est en situation de faiblesse ou d'embarras 
 
 
 
« On ment parce qu'on est en situation de faiblesse ou d'embarras [...] Soit à titre personnel, on a envie de se valoriser un petit peu, soit par rapport à l'autre, on a peur de lui faire du mal donc on est un peu indécis sur la meilleure réponse à apporter. En général, quand on ment c'est qu'on est dans le pétrin »
 
Merci au psychiatre Christophe André pour cette explication sans langue de bois. Le recruteur produit du mensonge égoïste ou altruiste. Dans le premier cas, il ment pour vous séduire car il prend conscience de ses faiblesses. Un job où il faut faire des photocopies, une entreprise où des managers méprisent leurs managés, ça n'est pas très sexy. Quel candidat taperait un marathon pour postuler sachant tout ça ? Dans le second cas, le recruteur ment pour vous protéger.
 
 
Nous n'avons pas retenu votre candidature parce que...
 
 
Recruteur qui ment joliment : "Changement de priorité, le recrutement est reporté à l'année prochaine"
Recruteur qui dit l'horrible vérité : "Vous manquez cruellement de confiance en vous. Pour ce poste, il est impératif de connaître ses atouts, se valoriser et tenir tête à des commerciaux"


Pointer du doigt les faiblesses de l'autre n'est pas agréable. L'entendre, non plus. Cette vérité peut détruire le/la candidat(e) manquant de confiance ou d'estime.
 
Dire la vérité implique 2 choses :
 
Premièrement : produire un effort. Quand je dis la vérité, je produis une réflexion, je mets de côté mon égo, j'accepte de débattre avec l'autre etc. C'est fatiguant. Le cerveau chauffe et ça fait brûler un peu trop de calories.

Secondement : créer un inconfort. L'être humain, en contexte pro comme amoureux, aime les relations apaisées : il en a besoin pour se lier à l'autre. Aucune société, aucune communauté ne se crée avec des relations compliquées ou conflictuelles. Le mensonge permet de fluidifier ces relations entre humains, c'est ce qu'on appelle le mensonge social. Il est nécessaire car dire la vérité crée de l'inconfort pour soi ET pour les autres.
 
« Doudou, tu as grossi. Je n'aime pas ton nouveau corps. Awa, mwen pa enmen-y »
« Michel s'habille mal ! Je ne le vois pas en Responsable commercial à cause de ça »
« En tant que recruteur, je suis prêt à mentir aux candidats si la Direction me le demande »

Un monde où nos 24H ne seraient faites que de vérité, vous imaginez ?

Le recruteur préfère recourir au mensonge pour éviter LA conséquence sociale : le rejet. Ainsi, il ne vous rejette pas avec violence et inversement, vous ne pouvez le rejeter.
 


Vérité ou langue de bois de la part des professionnels - RH qui vous veut du bien - Triple Goûteux
Personne n'aime être rejeté.






Entrepreneurs sur LinkedIn : 

démêler le vrai du faux

 
 
 
 
 
Impossible de le rater, les entrepreneurs gagnent du terrain sur LinkedIn. Le réseau social offre plusieurs avantages : faire du réseau, créer son identité pro, trouver des clients, faire la publicité de son entreprise et ses produits... LinkedIn est devenu une vitrine où l'on s'expose. Et un outil pour dévoiler son histoire : 
 
Sa création d'entreprise
Ses chouettes valeurs d'empathie et de générosité
Sa dernière levée de fonds à 2 millions d'euros
Son CA qui ne cesse de grimper
Ses collaborateurs au sourire Colgate, ses clients 200% satisfaits...

Mouais... Cette vitrine est-elle vraie ou fabriquée ? Normal de se poser la question car LinkedIn est pensé de plus en plus comme un média, un moyen pour communiquer diverses informations de soi à un public : salariés, chômeurs, politiciens, étudiants... Les entrepreneurs ne sont plus dans l'être mais dans la représentation. Ils jouent aux bons entrepreneurs.

Ils utilisent le mensonge, la langue de bois pour arborer un vêtement étincelant et faire croire des choses fausses à autrui. On en revient au mensonge égoïste et altruiste. 

Oui, des entrepreneurs font des coups de pu*e
Oui, des entrepreneurs connaissent des échecs et des CA qui dégringolent
Oui, des entrepreneurs grattent de l'argent sur le dos des salariés ou partenaires

Ils prétendent le contraire. Si vous saviez les dossiers que cachent certains entrepreneurs - que vous adulez sur LinkedIn - vous seriez déçu(e). Certains ont une mauvaise opinion des chercheurs d'emploi mais ils la cachent derrière des posts dégoulinants de bienveillance. Difficile de savoir qui est vrai, qui est faux sur ce réseau.



L'entrepreneur pratique parfois le mensonge sur LinkedIn pour défendre ses intérêts commerciaux et vendre. 
 
 
 
Un entrepreneur doit faire du profit, vous l'aviez oublié ?
 
 
Entrepreneur qui ment joliment : "Ma prestation est GENIALE. Elle te permettra de surpasser tes objectifs et d'avoir 50 clients par mois"
Entrepreneur qui dit l'horrible vérité : "Ma prestation n'est pas parfaite. Je ne peux te garantir 100% de résultats, d'ailleurs mon dernier client a été un peu déçu de ma presta..."
 
 
Cette vérité vous plaît ? Non, elle dérange. L'entrepreneur est un être imparfait qui se trompe, apprend, teste des choses, manque de compétences ici et là. Mais vous ne voulez pas le voir. 
Je suis entrepreneure indépendante. Je comprends quand un confrère/une consoeur affiche toujours une prestation au TOP, des résultats au TOP, des témoignages clients au TOP parce que l'imperfection ne vend pas. Elle fait fuir. L'achat est 100% motivé par l'atteinte des objectifs, surtout en B2B. 
 
Le fait de prendre des risques,
Le fait de se sentir bien,
Le fait de tester un truc cool,
Le fait de donner un coup de pouce à un entrepreneur en achetant sa presta "imparfaite"...
Vous vous en foutez. Vous voulez juste des f*cking résultats.

En étant de plus en plus exigeants, les clients participent à ce cercle vicieux du mensonge. On ne supporte pas les vérités d'un entrepreneur alors il ment pour ne pas être boycotté en masse. Un peu comme en amour... On ne supporte pas cette vérité de l'homme : « Je n'éprouverai pas uniquement du désir pour toi ». Alors les hommes mentent pour ne pas être boycottés par la gent féminine. Rassurons-nous, nous n'éprouverons pas uniquement du désir pour nos compagnons... 1 partout, balle au centre.

Faut-il en vouloir à l'entrepreneur-menteur ? Peut-il dire la vérité à une époque où l'imperfection n'est plus tolérée ?
 
 
 
 
 

Verdict : est-ce que les professionnels 

vous doivent la vérité ?

 


 
 
D'un côté, la réponse est non. Parce qu'avant d'obliger un professionnel à dire la vérité, posez-vous cette question :

 

Avez-vous vraiment envie d'entendre la vérité ?



 
Vérité ou langue de bois de la part des professionnels - RH qui vous veut du bien - Triple Goûteux
Je peux vous prêter mes oreilles si vous voulez ?

 
 
 
Avez-vous vraiment envie d'entendre un recruteur pointer du doigt vos faiblesses ? Avez-vous vraiment envie d'entendre cet entrepreneur partager ses doutes et incompétences ? Et êtes-vous vraiment prêt(e) à accueillir ces vérités ?
 
 
Candidate en quête de vérité : "J'en ai marre là. Pourquoi vous ne m'expliquez pas pourquoi ma candidature a été refusée ?!!"
Recruteur-menteur gentil : "Je fais ça pour vous protéger chère candidate..."
 
 
Le mensonge devient une bonne action - aïe cette vérité fait mal à mes oreilles mais bon -. On l'utilise pour ne pas causer du tort au candidat, pour préserver sa tranquillité d'esprit.
 

« Non chérie, tu es très bien comme ça. Je t'aime même avec 25 kilos en plus »

 
Ce fameux mensonge social, nous l'utilisons tous, inconsciemment ou non. 
Moi je l'utilise lorsque je communique avec mes parents. Ils s'écrouleraient par terre si je leur disais certaines vérités. Au sein de ma famille, on ne communique pas vraiment, on se dévoile en surface, on ne parle pas des problèmes... On fait semblant que tout va bien. Une sorte de mensonge social collectif. L'entreprise est similaire à la famille. Lorsque le mensonge social est inscrit dans les us et coutumes de l'entreprise, c'est difficile de briser cela et d'instaurer plus de vérité.
 
 
 
On voit même des situations où ceux qui sont autour de vous qui ont apprécié que vous ayez menti insisteront pour que vous puissiez mentir et empêcheront que la vérité fut révélée. Parfois c'est celui qui essaie de dire la vérité qui paie le plus cher dans cette aventure...
 
 
C'est une conclusion de Patrick Clervoy, médecin psychiatre et auteur du livre Vérité ou mensonge. Jetez un œil à son intervention dans l'émission "Pourquoi avons-nous besoin de mentir ?" de Bel & Bien.
 
En entreprise, lorsque le mensonge social est organisé à grande échelle : le recruteur ne prendra pas le risque de vous révéler la vérité. Quel est le risque ? Sincèrement, vous me posez la question ? Avoir des rapports tendus avec les managers, connaître une mésentente avec sa Direction, perdre une promotion, être mis au placard... On le voit bien quand l'omerta en entreprise cache une souffrance au travail collective et institutionnalisée. Le recruteur se protège face à ces règles qui s'imposent à lui.
 
 
 
Plus on est en sécurité, plus on montre la vérité.

 
 
On ne peut en vouloir à 100% aux professionnels qui usent de mensonges pour défendre leurs propres intérêts politiques, économiques ou sociaux. L'intérêt premier du recruteur est de défendre les intérêts de sa Direction. Désolée pour la déception mais les intérêts du candidat, ce n'est pas son problème. Quand il se tait sur les problèmes de management au sein de son entreprise ou qu'il enjolive l'offre d'emploi, il le fait car cela arrange l'entreprise pour laquelle il travaille.
 
Voilà la vérité.

 
 
D'un autre côté, la réponse est oui. Les professionnels vous doivent la vérité.
 
 
« Le danger c'est quand on s'installe dans un mensonge, qu'on est obligé de l'augmenter pour lui donner du crédit, on crée comme ça une espèce de montagne qu'on ne peut plus descendre » ajoute Patrick Clervoy. Comment faire confiance à des professionnels qui créent des montagnes de mensonges sur les réseaux sociaux ? Comment faire ensuite des choix conscients ? A force de tisser des mensonges pour se créer une belle image sur LinkedIn, vous ne savez plus reconnaître la vérité du mensonge. Embêtant...
 
Acheter un produit à un professionnel qui se fait passer pour un autre ? Comme un goût amer en bouche. Lorsque l'entrepreneur utilise la communication pour tronquer son image, il est dans la manipulation. Il n'est plus dans le mensonge social pour apaiser les relations humaines. LinkedIn devient un média de langue de bois, un média marketing qui manipule le public comme l'est parfois la télévision. 
 
 
 
Vérité ou langue de bois de la part des professionnels - RH qui vous veut du bien - Triple Goûteux
La guerre c'est la paix, disaient-ils à la télé...

 
 
 
Là c'est laid. L'entrepreneur ne commet pas de bonnes actions. Il vous tend des pièges :

Copier-coller les posts d'autres personnes pour créer son storytelling
Créer une image d'entrepreneur qui ne connaît que des réussites
Créer des recommandations et témoignages clients fake
Intimider les salariés afin qu'ils ne sortent pas les dossiers sur LinkedIn...

Vous ne méritez pas ça.
 
Alors j'ai décidé de vous proposer autre chose.


De Juin à Septembre 2021, je créerai du contenu 100% vrai avec 0% langue de bois. Uniquement dans le Triple Goûteux et nulle part ailleurs. 4 mois de pure transparence à 1 seul endroit.

Parce qu'il est temps de s'affranchir des règles qui écrasent nos individualités.
Parce que je déteste la langue de bois. 
Parce que je ne veux pas être le vilain petit canard de LinkedIn.
Parce que je ne veux pas que vous fassiez de mauvais choix pro.
Parce que connaître la vérité, c'est reprendre du pouvoir.
 
Dans ce monde superficiel, la vérité est un cadeau précieux. Je vous l'offre aujourd'hui.

Êtes-vous prêt(e) à entendre la vérité sur :
 
Le monde professionnel
La communication et mise en valeur de soi 
L'aventure entrepreneuriale
Le personal branding et l'identité pro sur LinkedIn 
 
Si vous appréciez mes articles et publications, vos papilles vont adorer le Triple Goûteux...





Vous savourez mes articles gratuits et sans langue de bois ? Vous pouvez me laisser un pourboire. Devenez un Tipeur et soutenez mes futures créations 👇

https://fr.tipeee.com/roseline-laloupe







Articles recommandés

Aucun commentaire :